Beehive et gotify

Voici 2 services web opensource en Go (oui j’ai une appétence pour les logiciels léger et rapide) qui vont permettre de déclencher une action sur un évènement et de recevoir une alerte. Beehive Beehive est un IFTTT basique mais libre. Il possède près de 55 bees (connecteurs event et action) qu’il peut enchainer par 2. C’est donc assez limité mais suffisant pour des besoins simples, si on veut un outil plus complet mais complexe n8n semble faire le job.

3 minutes to read

Gestionnaires de mots de passe

(update 29.09.2022: ajout de pass ) Ça fait un moment que je voulais écrire un billet sur les gestionnaire de mots de passe. Qui de nos jours en 2022 n’utilise toujours pas un tel outil ? Cela me parait une abération, avec l’augmentation des services numériques et des piratages il n’est pas possible de se souvenir de tous ses mots de passe, à moins d’utiliser toujours le même partout ……

2 minutes to read

Manjaro

Comme l’indique le logo à gauche je suis passé sur la distribution Manjaro sur mon laptop perso. Pour changer d’Ubuntu je souhaitais une distrib en rolling release et une solution basée sur Arch me semble idéal. J’ai testé cette dernière et d’ailleurs grâce au script archinstall fourni de base dans l’iso, l’installation est automatisée. Cependant lorsqu’on installe GNOME, c’est la version brut de celui-ci. Au contraire, l’iso GNOME de Manjaro préconfigure GNOME avec des extensions qui vont bien pour avoir une interface léchée.

One minute to read

clever cloud

je suis en train de tester le service de clever cloud et j’avoue être assez bluffé. Pour celles et ceux qui connaissent, clever cloud est un heroku français. Ils proposent d’héberger des applications mais aussi des conteneurs Docker. Pour l’instant je ne viens de tester que ce dernier et la mise en oeuvre est assez simple. Il suffit d’ajouter dans son git config une url de déploiement (via un git remote add clever url), ajouter sa clé ssh publique dans la console d’administration et bien sûr avec un Dockerfile à la racine du dépôt.

2 minutes to read

Gobee

Depuis quelques temps je me remets au développement d’un outil de stockage de médias appelé Gobee . C’est un serveur en Go qui utilise mongoDB (et son gridfs ) pour stocker les fichiers avec une interface web. L’objectif de Gobee est de stocker en masse ses médias en les classant par catégories et par tags. Gobee utilise les fonctionnalités du navigateur web pour afficher le document s’il le peut. Lorsque j’ai repris le développement j’ai du migrer du driver mgo , qui fût malheureusement abandonné par son développeur, vers le driver officiel .

One minute to read

Obsidian

J’utilise depuis peu l’outil de gestion de notes en markdown Obsidian . Dnote ne bouge malheureusement plus beaucoup et il lui manque la possibilité d’écrire des notes dans des dossiers et sous-dossiers. J’avoue que l’essayer a été une vrai surprise tant ce logiciel possède de nombreuses qualités. Mais tout d’abord évacuons les “défauts” : c’est une application desktop en Electron et qui est propriétaire (ouille). Pour le vérifier j’ai fais un simple mount de l’appimage (type 2) dans un répertoire comme expliqué ici https://docs.

2 minutes to read

Wormhole

wormhole est un outil dont le nom porte à croire que l’on a à faire à un virus. Bien sûr il n’en est rien, il s’agit ici d’un excellent outil d’envoi sécurisé en P2P de fichier ou de texte. A l’origine il s’appelle magic-wormhole , c’est un outil en python et en ligne de commande qui a été publié il y a quelques années. Depuis une version en Go a été créé, wormhole-william , qui a elle même donné naissance à une version graphique : wormholynee-gui Wormhole génère un code lorsqu’on partage un fichier, il suffit de fournir ce code par un moyen sécurisé au destinataire pour qu’il le télécharge.

One minute to read

Dnote

Dnote est un outil de gestion de notes bien différent des autres. Il est composé d’un serveur (en Go) qui propose une interface web, ainsi qu’un client en ligne de commande. Les deux outils permettent la saisie et la recherche de notes, le serveur les enregistre dans une base postgresql et le client dans une base locale sqlite. Un simple dnote sync permet de synchroniser les 2 bases. L’intérêt de la ligne de commande est de limiter le context switching ; quand on code / admin on est le plus souvent dans un terminal dans lequel on pourra rechercher rapidement une information via le cli dnote.

2 minutes to read