Hugo

Isso un gestionnaire de commentaire avec Hugo et Docker

Suite à cette présentation de isso ( Installation d’une alternative open-source à Disqus) j’ai décidé de le mettre en place sur Hugo et docker swarm. J’ai pour cela créé un dockerfile de isso afin qu’il tourne sur mon infra ARM64 : https://github.com/fredix/dockerfile/tree/master/isso . Le fichier entrypoint.sh est directement pris de ce dépôt git : https://github.com/SISheogorath/isso-docker il faut ensuite le modifier afin de préciser les variables host et name. Dockerfile.arm64 FROM arm64v8/python:3.

déploiement continu avec drone sur ARM64

Cet article est une mise à jour du déploiement continu avec drone. Cette fois-ci l’idée est d’utiliser des serveurs en ARM64 disponible chez sacleway. J’utilise toujours une infra docker swarm comme présenté dans cet article auto-hébergement hybride mais à cause de certaines spécifités de l’ARM64 je vais repartir de zéro. Scaleway J’utilise des serveurs baremetal ARM64-2GB car pour le même prix qu’un VPS on a ici un quad core physique ce qui est bien plus efficace qu’une VM à mon sens.

déploiement continu avec drone

Suite de l’article sur l’auto hébergement hybride , voici une présentation de l’outil de déploiement continu drone.io idéal pour déployer dans une infrastructure docker. Je vais prendre comme exemple de déploiement mon blog qui utilise hugo un serveur de blog statique (pas de sgbd) en Golang. Outre les avantages de go (un binaire statique, rapide, léger), il permet d’écrire ses pages au format makdown. La première partie avec un déploiement manuel puis celle automatisée avec drone.

hugo, syncthing

Suite à mon switch sur Mac et la découverte de l’excellent éditeur markdown Ulysses1 j’ai décidé de l’utiliser le plus souvent possible, notamment pour écrire sur mon blog. L’idée est de pouvoir écrire en offline et depuis un éditeur natif, n’utiliser le web uniquement pour la publication ; ce pour quoi il a été conçu à la base … Il existe depuis longtemps jekyll qui fait le boulot, puis je découvre au détour d’un commentaire chez korben qui présente JustWriting, le fameux Hugo.